Santé

Ces aliments qui aident à lutter contre la dépression

Lait

C’est une bonne source de vitamine D. Si vous avez des niveaux très faibles de ce nutriment dans votre corps, cela peut parfois provoquer une dépression. Une étude norvégienne a montré que les personnes qui prenaient un supplément de vitamine D étaient moins déprimées un an plus tard que celles qui n’en prenaient pas. Vous n’aimez pas le lait ? Augmentez la teneur en vitamine D de votre alimentation avec des céréales et des jus enrichis, et du poisson en conserve.

Thanksgiving

L’oiseau traditionnel de Thanksgiving possède le tryptophane, un élément de construction protéique que votre corps utilise pour fabriquer de la sérotonine. C’est un produit chimique du cerveau qui joue un rôle clé dans la dépression, selon les chercheurs. En fait, certains antidépresseurs agissent en ciblant la façon dont votre cerveau utilise la sérotonine. Le poulet et le soja peuvent avoir le même effet bénéfique sur l’humeur.

Noix du Brésil

Cette collation est riche en sélénium, qui aide à protéger votre corps contre les minuscules particules nocives appelées radicaux libres. Une étude a montré que les jeunes qui n’avaient pas assez de ce nutriment dans leur alimentation étaient plus susceptibles de souffrir de dépression. Les chercheurs ne pouvaient cependant pas affirmer qu’une faible teneur en sélénium provoquait une dépression. Une seule noix du Brésil couvre presque la moitié de vos besoins quotidiens en minéraux, alors faites attention à en limiter la quantité. D’autres aliments contenant ce minéral sont le riz brun, le bœuf maigre, les graines de tournesol et les fruits de mer.

Carottes

Ils sont pleins de bêta-carotène, que l’on peut également trouver dans le potiron, les épinards, les patates douces et le cantaloup. Des études ont établi un lien entre ce nutriment et des niveaux de dépression plus faibles. Il n’y a pas assez de preuves pour affirmer qu’il peut prévenir ce trouble, mais il ne peut pas faire de mal d’en consommer davantage dans votre alimentation.

Palourdes et moules

Ces fruits de mer préférés sont une bonne source de B-12. Certaines études indiquent que les personnes ayant un faible taux de cette vitamine sont plus susceptibles de faire une dépression. Il se peut qu’un manque de cette vitamine entraîne une carence en une substance appelée s-adénosylméthionine (SAM), dont votre cerveau a besoin pour traiter d’autres substances chimiques qui affectent votre humeur. Si vous recherchez d’autres aliments B-12, essayez le bœuf maigre, le lait et les œufs.

Café

Un coup de caféine peut être un remontant qui vous aide à vous sentir plus motivé. Mais si vous souffrez de dépression post-partum ou de trouble panique, certaines études suggèrent que cela pourrait aggraver vos symptômes. D’autres chercheurs affirment qu’une tasse de café peut réduire le risque de dépression, mais ils ne savent pas exactement pourquoi.

Feuilles vertes

Elles sont remplies de folate, dont les cellules de votre cerveau ont besoin pour bien fonctionner et qui peut aider à protéger contre la dépression. Aux États-Unis, les fabricants de produits alimentaires ajoutent cette vitamine, également connue sous le nom de B9, aux céréales enrichies comme les pâtes et le riz. Vous pouvez également l’obtenir à partir des lentilles, des haricots de Lima et des asperges.

Saumon

Ce poisson et d’autres comme le hareng et le thon sont riches en graisses polyinsaturées. Les chercheurs pensent qu’elles peuvent vous aider à lutter contre la dépression. Un type de ces graisses, appelées acides gras oméga-3, peut aider les cellules du cerveau à utiliser des substances chimiques qui peuvent affecter votre humeur. Quelques petites études montrent que les personnes qui ne sont pas déprimées ont des taux d’oméga-3 plus élevés que celles qui souffrent de troubles de l’humeur.

Attention : Alcool

Cela peut sembler être la solution idéale pour vous débarrasser de vos soucis ou vous faire sentir plus sociable. Mais la plupart du temps, il est préférable de ne boire du vin, de la bière et des boissons mixtes qu’avec modération. Vous vous sentirez peut-être mieux sur le moment, mais une consommation excessive d’alcool peut aggraver les symptômes de la dépression avec le temps, car l’alcool rend votre cerveau moins actif. Il peut également rendre les médicaments antidépresseurs moins efficaces.

Attention : La malbouffe

C’est peut-être rapide et rassasiant, mais ces aliments transformés peuvent être une mauvaise nouvelle pour votre humeur. Les scientifiques ont étudié comment les régimes alimentaires riches en sucre, en glucides simples et en aliments gras affectent votre humeur. Beaucoup ont trouvé un lien entre ces aliments malsains et la dépression. Votre meilleur atout : un régime alimentaire équilibré avec beaucoup de fruits, de légumes, de céréales complètes et de protéines maigres. Le petit plus, c’est d’essayer de les consommer “local” afin de participer à la santé de notre belle planète ! Parce qu’elle aussi joue sur notre moral.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code