femme se tient les jambes sur son lit car elle a des douleurs vaginales
Santé

Pourquoi utiliser un dilatateur vaginal ?

En général, lorsqu’il est question de dilatateur vaginal, nombreux sont ceux qui pensent tout de suite à un sextoy. Or, ce n’est pas du tout le cas. En fait, il s’agit d’un appareil thérapeutique destiné à traiter certains troubles vaginaux. Disponibles en plusieurs tailles, ce dispositif présente de nombreux avantages pour celles qui les utilisent. Envie d’en savoir plus concernant le dilatateur vaginal ? Découvrez ce qu’est vraiment ce dispositif et dans quel cas l’utiliser.

Qu’est-ce qu’un dilatateur vaginal ?  

Un dilatateur vaginal, comme mentionné plus haut, est un dispositif destiné à permettre la dilatation mécanique du vagin. Appelés aussi « bougies vaginales », ils ont une forme similaire à celle du tampon et existent en plusieurs diamètres et couleurs.

En général, les dilatateurs vaginaux sont faits soit en plastique soit en silicone (sans latex). Ils sont dédiés à une utilisation progressive afin de détendre et d’agrandir l’entrée du vagin. La majorité du temps, ce dispositif médical est utilisé lors des rapports sexuels douloureux ou lorsque la pénétration est impossible.

Une utilisation régulière des dilatateurs permet à la femme de contrôler petit à petit la contraction musculaire involontaire au niveau du périnée.

Quelles maladies peut-on traiter avec ?

Faire des exercices réguliers avec un dilatateur vaginal permet de traiter divers troubles et maladies vaginales chez la femme. Effectivement, cet outil thérapeutique est conseillé entre autres pour :

  • une rééducation de la cavité vaginale,
  • le traitement des contractions involontaires des muscles du vagin,
  • l’atrophie vaginale ;
  •  la sténose vaginale ;
  • l’agénésie vaginale ;
  •  la sécheresse vaginale ;
  • les douleurs lors des rapports sexuels ;
  •  suite à un cancer gynécologique.

A part cela, les femmes qui souffrent de vaginisme ou de dyspareunie peuvent aussi y avoir recours.

Le vaginisme

Cette maladie se caractérise par une contraction involontaire des muscles du vagin. Ce qui a pour conséquence d’empêcher toute pénétration. Notons cependant qu’il ne s’agit pas d’un trouble lié à une anomalie du vagin ni à une maladie gynécologique quelconque. Souvent, les femmes qui souffrent du vaginisme ont peur de la douleur.

Grâce à une utilisation régulière d’un dilatateur, ces femmes peuvent venir à bout de ce trouble. 

La dyspareunie

Ce terme médical désigne toutes les douleurs qu’une femme peut ressentir lors d’un rapport sexuel ou durant toute autre activité sexuelle impliquant une pénétration. La douleur en question peut être ressentie avant, pendant ou après le rapport sexuel. Par ailleurs, elle peut se manifester par des démangeaisons, des sensations de piqûres ou de brûlures, ou encore par des contractures spasmodiques. Avec le temps, la dyspareunie peut se transformer en vaginisme.

Avoir recours à un dilatateur vaginal peut aider les femmes souffrant de ce trouble à avoir une vie sexuelle épanouie, loin de la douleur.

Comment utiliser un dilatateur vaginal ?

Notons tout d’abord qu’il existe 5 tailles de dilatateurs vaginaux. Ceux-ci rendent possible un entraînement progressif du plancher pelvien. Cependant, il faut impérativement que l’utilisation de ce dispositif médical soit prescrite par un professionnel de la santé. Un diagnostic personnalisé doit avoir été effectué en amont pour cela.

Ça y est, vous avez pu acheter votre dilatateur vaginal ? Voici comment vous devez l’insérer et l’utiliser :

  • Commencez par le nettoyer avec de l’eau tiède et du savon (savon de Marseille) ;
  • Rendez-vous dans un endroit calme ;
  • Mettez un peu de lubrifiant sur le bout du dilatateur ;
  • Si vous êtes debout, posez un de vos pieds sur une chaise et insérer délicatement le dilatateur dans votre vagin. Si vous préférez la position allongée sur le dos, assurez-vous de replier vos genoux et de les écarter légèrement pour faciliter l’insertion.

Une fois que votre dilatateur vaginal est en place et qu’il a atteint la partie supérieure de votre vagin, vous pouvez commencer vos exercices. Retenez que vous devez procéder avec douceur, car il n’est pas question que vous ressentiez trop de douleur avec cet accessoire.

Maintenant, faites de légers mouvements de va-et-vient puis des mouvements circulaires très lents. Il est tout à fait normal que quelques petites taches de sang, voire un léger saignement ait lieu durant la séance. Toutefois, si vous ressentez une douleur intense, ou que l’écoulement de sang est trop important, dites-le immédiatement à votre médecin !

A quelle fréquence l’utiliser ?

La fréquence d’utilisation du dilatateur vaginal est de deux fois par jour au début (matin et soir durant 6 semaines). Ensuite, vous pouvez ne plus l’utiliser que 3 fois par semaine durant 6 mois. Après cette période, vous pouvez continuer de l’utiliser une fois par semaine si vous le souhaitez.

Conclusion

Vous l’aurez compris, se servir d’un dilatateur vaginal peut résoudre divers problèmes et troubles au niveau du vagin. Toutefois, comme les organes sexuels féminins peuvent être complexes et sensibles, il est toujours recommandé de consulter un gynécologue ou un médecin spécialiste avant de l’utiliser.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code